- 4 -

Ô fils de la justice ! Où peut aller l’amant sinon au pays de son aimée ? Et quel chercheur trouverait le repos loin du désir de son cœur ? Pour l’amant sincère, la réunion est la vie, la séparation est la mort. Impatient, son cœur n’a point de paix. Il sacrifierait une myriade de vies pour se précipiter vers la demeure de son aimée.

Bahá’u’lláh

App icon
Bahá’í Prayers
Get the app
font
size
a
theme
Day
Night
font
Sans
Serif
contact us
translations
Currently reading prayer in Français.
This prayer is also available in:
App icon
Bahá’í Prayers
Get the app