- 2 -

Ô fils de l’esprit ! L’oiseau cherche son nid, le rossignol le charme de la rose alors que les cœurs des hommes, ces oiseaux satisfaits de la poussière éphémère, s’égarent loin de leur nid éternel et, les yeux tournés vers le marécage de la négligence, se privent de la gloire de la divine présence. Hélas ! Quelle chose étrange et pitoyable ! Pour une simple coupe, ils se détournent des océans impétueux du Très-Haut et restent éloignés du plus resplendissant des horizons.

Bahá’u’lláh

App icon
Bahá’í Prayers
Get the app
font
size
a
theme
Day
Night
font
Sans
Serif
contact us
translations
Currently reading prayer in Français.
This prayer is also available in:
App icon
Bahá’í Prayers
Get the app