- 56 -

Ô fils de l’homme ! Toi, tu recherches l’or et moi, je désire que tu t’en libères. Tu te crois riche de le posséder, mais je sais que ta richesse est de t’en affranchir. Par ma vie ! Tel est mon savoir et telle est ton imagination. Comment concilier ma conviction et la tienne ?

Bahá’u’lláh

App icon
Bahá’í Prayers
Get the app
font
size
a
theme
Day
Night
font
Sans
Serif
contact us
translations
Currently reading prayer in Français.
This prayer is also available in:
App icon
Bahá’í Prayers
Get the app