Currently reading prayer in Français. Return to Magyar.

- 17 -

Ô compagnons ! Les portes qui donnent sur l’infini sont grandes ouvertes et la demeure de l’Aimé est auréolée du sang de ses amants. Pourtant, tous sauf un petit nombre sont exclus de cette cité céleste et même, parmi ce petit nombre, seule s’y trouve une infime poignée au cœur pur et à l’esprit sanctifié.

Bahá’u’lláh

App icon
Bahá’í Prayers
Get the app
font
size
a
theme
Day
Night
font
Sans
Serif
contact us
translations
Currently reading prayer in Français.
This prayer is also available in:
App icon
Bahá’í Prayers
Get the app